Le dilemne de la prise électrique – Education non violente, bienveillance.

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Florie dit :

    Merci pour ce bel article!

  2. la doudou dit :

    Je trouve ton article très intéressant ! On fait déjà ça avec le grand de 7ans.. Moi je le fais avec ma puce de 4 mois et j ai vraiment la sensation que ça fonctionne.. Je lui explique tout depuis le début.. Seule la pédiatre semble me comprendre.. Lol.. Les gens ds les magasins qd ils me voient parler à ma puce ils doivent penser que je suis zinzin.. Ils sourient.. Moi je sais qu Elle me Comprend !!!
    Au plaisir de te lire..
    Xxx

  3. tiffany dit :

    Dans le meme etat d’esprit en même plus explicite , je vous propose la lecture de « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » de faber & mazlish , livre passionnant .

  4. mamankokeshi dit :

    On est en plein dedans pour les prises électriques… Comme tu le dis, c’est LONG. Et ça le fait rigoler 🙂 Mais bon, je me mets à sa place, je ferais pareil. J’ai débranché tout ce que je pouvais pour remplacer par des caches prises, plutôt que d’avoir les gros transformateurs noirs qui attirent l’oeil. A suivre…
    Je me demande quand même un truc, avec les caches prises, tu le laisses toucher du coup ? Ou tu dis quand même non, en expliquant qu’il peut se faire mal. Et du coup, les caches prises sont plutôt là pour nous rassurer nous ? Pour le moment, c’est ce que je fais, je me dis qu’il faut quand même rester cohérent et ferme sur les prises, qu’elles soient cachées ou non. La diversion, ça marche vraiment pas à tous les coups !
    Je me dis aussi, que ça va passer ! 🙂
    Merci pour cet article bien documenté, c’est rassurant de voir qu’on en passe tous par là 🙂

    • Mamadonne dit :

      Merci pour ton message 🙂
      Si je me souviens bien, nous l’avons laissé expérimenter quelques fois avec la prise protégée par le cache-prise (sous surveillance), et très rapidement il s’en est lassé. D’une part, l’objet en lui même n’a rien de très intéressant, et d’autre part il n’y avait plus d’enjeux autour (sécurité / attention des parents) et devant notre indifférence, il est devenu indifférent aussi 😉

  5. Elodie dit :

    Je commence à m’intéresser à l’éducation bienveillante telle qu’on en parle dans les livres, les blogs etc…
    Je trouve ton explication très simple et cohérente, et tu me permets de mettre des mots sur des impressions que j’avais déjà.
    Je m’aperçois en fait que je le faisais déjà un peu sans m’en rendre compte, alors je suis toute contente (lol).

    J’ai une amie qui m’a expliqué aussi que plutôt que de dire « ne touche pas à ça » il vaut mieux dire « c’est interdit » (tout en expliquant pourquoi bien sûr). Parce que dans la première phrase il va surtout entendre le mot « touche » et va donc vouloir toucher. Qu’en penses-tu?

    Il doivent se dire des fois : « maman m’avait dit un truc à propos de ce machin, je ne sais plus quoi, mais ça devait être important comme objet, alors j’y retourne! »
    Pour le moment j’ai décidé de mettre les protections pour les prises et le laisser regarder : il se désintéresse plus vite que quand je l’empêchais d’y toucher.

Répondre à Elodie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *