Best-of : Les 12 réflexions choc sur l’allaitement (et mes réponses !)

You may also like...

48 Responses

  1. Aliet dit :

    C’est vrai que l’allaitement est encore méconnu… Et même par le monde médical, ça ça fait flipper !

    • Mamadonne dit :

      Oui j’en parlerai dans un autre billet… La difficulté de se faire soigner lorsqu’on est allaitante !

      • Karim dit :

        Non au contraire, l’allaitement est très bien connu des médecins et autres scientifiques. Seulement, s’ils disaient à toutes les mamans que c’est beaucoup mieux que le biberons, ils perdraient des milliards… Plus personnes n’achèterait ni biberons, ni lait.

        • vero dit :

          pas d’accord, les medecins qui s’y connaissent vraiment et conseillent correctement sont rares !
          lors de leurs etudes, ils ont a peine qq heures sur l’allaitement, (sur la physiologie, pas le soutien), et les medecins sortent autant de conneries que les autres.

          • Juste une précision, les médecins ont quelques heures sur l’allaitement pathologique, pas sur sa physiologie, c’est bien le problème.
            Pour les professionnels, ne pas hésiter à consulter expressément les professionnels diplômés du DIULHAM (lactation humaine et allaitement maternel) ou un consultant en lactation ICBLC (sage-femme, médecins diplomés)

        • julie dit :

          Ah que non les médecins ne connaissent rien en matière d’allaitement !! car oui, leu réponse c’est meilleur que le lait infantile.
          Mais dès q’il faut se faire soigné, nous devons stopper l’allaitement car rien n’est compatible.
          J’ai fait découvrir le site du CRAT à mon pneumologue !!! et c’est devenu sa référence dès qu’il me voit et qu’il doit me donner un traitement !!

  2. fanny dit :

    Tellement vrai tout ce que tu écris!! Et que quelqu’un vienne y redire quelque chose, je lui tord le cou moi aussi parce que quand on voit mister Gnocchi o, se dit : qu’est ce qu’il est plein de vie, de besoin d’aventure et de découverte et non pas : c’est un enfant nourri qu sein, oh mon dieu que va-t-il devenir? Ca on le sait déjà… surement footballeur ou ingénieur en ballons^^

  3. Cathou dit :

    J’ai allaité ma fille plus de 4 ans…

    Merci pour ce bel article…c’est tellement vrai qu’on fait fasse à ces préjugés tellement infondés…

    Ma fille est la plus indépendante petite puce que j’aurais souhaité, elle a maintenant 6 ans.

    La relation que l’on a moi et elle est très complice…je nous souhaite encore tout pleins d’années aussi riches que celles qu’on vient de passer…

    • Cathou dit :

      *face (correcteur automatique…)

    • Mamadonne dit :

      Merci 🙂 tu confirmes ce que je pense, leur réservoir de confiance en eux est de plein grâce à l’allaitement long 🙂

    • julie dit :

      Pour avoir allaité mon 3eme mois, je remarque qu’il est le plus débrouillard que sa grande soeur (allaité 6 mois) et son grand frère (allaité un tout petit 3 mois 🙁 )
      Il a stopper l’allaitement de lui-même quand j’était enceinte de 5 mois. Il ne cherche plus à téter (il a essayer et a répondu : pas bon LOL).
      Ma petite 4eme a 2 mois maintenant et allaité plein pot. J’ai adoré l’allaitement long de mon 3eme, j’espère en avoir un aussi long pour a dernière, voir plus !! Mon but ?? aller jusqu’au sevrage naturel (et ça choque beaucoup de personne !!)

  4. vero dit :

    tres bon article !!
    j’ai allaité mes 2 enfants plus de 2 ans chacun, ils ont arreté tout seuls …
    je vais aller liker sur FB 🙂

  5. Maman Yuki dit :

    Je n’ai pas les mêmes convictions que toi (pas d’allaitement, je laisse parfois ma fille pleurer…) et pourtant je ne suis pas opposée à toi.
    Sincèrement, les gens devraient tout simplement comprendre que chacun à sa façon de faire et que c’est ça qui fait que chaque enfant est différent, et tant mieux.
    Ils devraient comprendre qu’un enfant allaité jusqu’à 5 ans ne va pas faire ses nuits à 17 ans ou être sexuellement détraqué et qu’à l’inverse un enfant non allaité sera malade toute sa vie et aura des problèmes émotionnels.
    Les gens devraient apprendre à respecter les façons de penser des uns et des autres et garder leurs réflexions pour eux, en commençant par là tout serait plus facile pour tout le monde 🙂

    • Maman Yuki dit :

      Ne sera pas malade toute sa vie et n’aura pas de problèmes émotionnels*
      Il faut que j’apprenne à me relire, moi 😛

      • Mamadonne dit :

        🙂 merci pour ton message !
        C’est bien ça, chacun fait comme il veut, comme il peut, et les autres doivent respecter cela !! je ne suis pas une pro-allaitement envers et contre tout. Oui je pense que c’est le mieux pour l’enfant. Mais je pense surtout que le meilleur c’est d’avoir une maman bien dans sa peau. Et une mère qui se force à allaiter ça ne me semble pas équilibré. Chacun fait selon son histoire, comme tu dis c’est ce qui fait des enfants différents 🙂

    • Helena dit :

      Tout à fait d’accord avec toi maman Yuki. Chaque maman essaie de faire de son mieux, selon ses croyances et ses possibilités. Pour le deuxième enfant, je n’ai pu l’allaiter que deux mois parce que j’étais peut être trop épuisée ou je ne sais mais je ne produisais pas assez de lait et mon bébé était très sous alimenté. Ce n’était pas par faute d’excellents conseils, mais je ne produisais pas assez, et si je n’avais pas donné de biberon il aurait été gravement atteint dans sa santé. Essayons de ne pas juger, mais de se souvenir que toutes essaient de faire au mieux. Les enfants allaites tardivement peuvent devenir de super adultes ainsi que ceux qui n’ont pas été allaités!!

  6. Claudine dit :

    J’aime beaucoup vos réflexion!! J’ai allaité mes deux enfants 1 an. Le premier s’est sevré de lui même, la deuxième c’est moi qui y ait mis un terme. Les deux départ d’allaitement ont été très difficile. Je me disait au premier, je vais essayer et si ça marche pas, et bien, je lui donnerai un biberon. J’ai du donner un biberon, pas assez de lait, pas de montée laiteuse. Par contre, je n’ai pas lâché et persévéré. J’ai rencontrer des spécialiste, des ostéopathes et chiro pour finalement réussir. j’ai pourtant continué à donner un biberon régulièrement à mon fils question de me libérer quelques heures… J’ai fini avec des pilules pour augmenter ma production et avec le temps, j’ai pu diminuer de moitié la dose prescrite. C’est une fierté pour moi aujourd’hui de pouvoir raconter cette réussite! Par contre, des fois je me pose des questions quand on me dit, j’ai pas assez de lait, bb ne boit pas bien… etc. Je croit que plusieurs, pas toutes, choisissent la facilité puisque nous ne sommes pas habitué à fournir des grands efforts dans plusieurs domaines. Se faire volontairement passer en deuxième n’est pas facile, surtout au début, mais ça rapporte plus tard!! Je souhaite à toutes celles qui essaient d’allaiter et qui font face à un problème de rencontrer et d’aller chercher l’aide qu’elles ont besoin pour réussir cette étape de la vie de leur enfant.

  7. Lily dit :

    On me l’a sortie y a pas longtemps  » tu as encore du lait ? » mon fils a 18 mois LOL

  8. maman de Ninon dit :

    L’allaitement, qu’elle expérience merveilleuse, mais tellement incomprise de nos jours. J’hallucine sur le nombre de mâchoire qui se décroche lors d’un repas lorsque je dis que j’allaite encore ma fille de 14 mois. D’un coup je deviens le centre de toutes conversations, je vire à l’écarlate de gêne et entends un tas d’énormités : « Tu l’allaites encore!!!! Tes seins ne doivent plus être jolis, jolis », « moi ça me choque, l’autre jour j’ai vu une femme donner le sein dans un magasin et j’étais très choquer! Elle ne pouvait pas faire ça ailleurs!!! », « tu te trais comme les vaches? », « ah ben pas étonnant qu’elle soit aussi grassouillette ta fille! »… C’est fou qu’une chose aussi naturelle soit si méconnue. Aujourd’hui je pense que les mentalités commencent à changer. De plus en plus de femme veulent allaiter et envisagent également des allaitements longs sans se fixer de date butoir. Mais il faut encore faire face aux regards et critiques. On nous prend pour des arriérés. C’est fatiguant à la longue de devoir se cacher pour avoir la paix ou ne pas « choquer ».
    Oui, j’allaite encore, et alors? ma fille adore ça et moi aussi! Mes seins se portent bien et je ne meugle pas!

  9. Hélène Grenier dit :

    J’ai allaite 3 enfants et si c’était à refaire je le referais 🙂 oui il y a certaines contraintes mais elles sont compensées par des dizaines et dizaines d’avantages.

    Une chose dont on ne parle jamais, c’est que les enfants aux biberons mangent toujours la meme chose matin, midi et soir, jour apres jour!!! Vous ne trouvez pas cela affreux ??? Un genre de privation sensorielle non ? Le lait maternelle change de goût continuellement, il introduit au regime alimentaire de la famille, fait fretiller les papilles des bébes, il ouvre sur le monde :-):-):-)

  10. No' dit :

    Il existe aussi des mères qui n’ont tout simplement pas de lait … Même si elle ne l’aurait de toute manière pas fait, ma mère n’aurait pas pu l’allaiter de toute manière. Et je suis parfaitement indépendante, détachée sans trop l’être etc 🙂
    Même si pour moi même (quand je serais mère) je n’allaiterais pas par pure conviction personnelle, je peux comprendre les femmes qui le font … Je demande jusque parfois qu’elles respectent l’intimité des autres ainsi que leur propre intimité. Voir des femmes le sein a l’air dans un parc, un grand magasin, un restaurant, ou je ne sais quel endroit public où il y a potentiellement des enfants (et même, des gens tout simplement) ça me gêne, oui. Et je ne manque pas de le dire, et souvent elles le prennent mal et m’insulte parce que « ça se voit que vous n’avez pas été allaitée votre mère vous a mal élevée petite conne ». Pensez aux deux cotés !

    Cordialement 🙂

    • vero dit :

      un bébé n’a pas le droit de manger ou il veut ?
      il faudrait qd meme pas aller au WC pour allaiter qd meme ?!
      les seins a longueur de publicités ou sur la page, ca gene personne (ou presque), mais un sein nourricier … tout un scandale…
      je comprends qu’elles le prennent mal ces meres a qui vous faites des remarques.
      si ca vous gene, regardez ailleurs, c’est facile !
      allaiter c’est naturel. et ce n’est pas sale.
      et ca ne dérange pas les enfants sauf si des adultes leur ont deja servi ce discours.
      les enfants sont curieux, ils n’ont pas d’a priori la dessus.

      • No' dit :

        Ai-je dit si c’était sale ? Évidemment que ça me révolte que le corps de la femme soit aussi utilisé dans la pub mais le rapprochement est facile.
        Je me suis déjà trouvée dans de situations (avec mon cousin de 4 ans, non allaité pour cause de maladie de sa mère) ou j’ai eu droit à une réflexion parce que « votre gosse a jamais vu de nichons pour me reluquer comme ça ?! »
        Évidemment qu’un enfant peut manger où il veut mais est-ce une urgence quasi immédiate ? Je veux dire voilà, notion de pudeur, un sein, nourricier ou pas, reste un sein … Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je n’ai pas dit qu’il fallait avoir honte. De toute manière il ne sert à rien de débattre vous ne serez de toute manière jamais d’accord.

        • vero dit :

          oui pour un petit bébé, c’est une urgence immédiate.
          et qd bien meme, pourquoifaire attendre parce que 3 cm² de peau genent qq personnes.
          oui un sein est un sein, et il est nourricier depuis des millénaires, bien avant d’etre sexuel …
          je suis du genre pudique, et pourtant j’ai allaité partout.
          le choquant est dans l’oeil de celui qui regarde, pas dans l’acte lui meme.

    • mel dit :

      Bon moi jallaite ma fille dépuis 8 mois le plus discrètement possible ,mais dans les lieux commun on pas le choix personnellement ma Fille déteste àvoir un foulard sur la tête pendant la têtee, donc perso j’irai pas donner le sein dans les toilettes ou dans la voiture ou il fait 50 degré . Il ya plusieurs dizaines d’années nous pouvions allaiter sans gêne car cétait naturel et les gens n’étais pas choqué il a fallu qu’une mode dans les annee 20 – 30 boulverse tout sa ( donner le biberon était signe de bourgoisie)
      Quand mes neuveux et nièces ( 9 entre 2 et 10 ans) me vois donner le seins ils on bien compris que je donner à manger à mon bébé et ne sont pas choqué, c’est l’adulte que sa choque pas l’enfant

    • Géraldine dit :

      Hello No’, jme disais, si tu donnes naissance à un enfant, essaye peut être de l’allaiter une heure ou 2, juste le colostrum, la première tétée… Ensuite tu jugeras. Mais cela est difficile à concevoir avant de l’avoir vécu, cette relation… Tu verras bien… En attendant te prends pas la tête ;))

      • No' dit :

        « Malheureusement » à mon âge et au vu de mes antécédents il est déjà établi que je ne pourrais pas le faire … Serais je une mauvaise mère pour autant ?

    • stefyy dit :

      Bonsoir

      Ma fille a 11 mois et je l allaite encore!
      Je tenais à témoigner et répondre à no’ car on le sait bien et le répète assez allaité ou biberon ou les deux, chaque mère fait comme elle l entend! Mais dans la société tout est fait pour les mèreq qui donnent le bib’! Et oui!
      Je suis de nature très pudique et timide et allaiter en public était très stressant et difficile pour ma part. Peur du regard des autres… Je suis donc rester les premiers mois chez moi pour être tranquille! J étais malheureuse de me « cacher » maos tellement combler d allaiter ma fille que je ne pouvais pas envisager le sevrage! Puis je suis demandee pourquoi t infliges tu celà? Pourquoi ne vas tu plus au resto? Pourkoi ne vas tu plus faire les courses? Pourkoi ne cis tu plus?Et tant d autres?( j allaite à la demande et les débuts les tetees sont très rapprochée)
      Je suis donc aller où bon me semble et quand bon me semble mais lorsque l on est au resto et que bébé veut lui aussi son menu: on se met ou pour donner la tétée?? Il n y a aucun endroit mis à part ou l on est à table!
      Lorsque l on fait des courses? Il y a bien quelques bancs de repos mais en plein milieu et à la vue de tous!
      Lorsque l’on est au parc c est pareil!
      Il n y a aucun endroit cosy discret propre pour allaiter son enfant
      Alors on fait comme on peut Et pas comme on voudrait! On n est pas exhibitionnistes on veut juste nourrir notre bébé car il a faim ou soif et oui lorsqu ils sont nourrisson c est un besoin immédiat: si on ne lui donne pas le sein il pleure et s énerve et n arrivera pas à tétée et s il tête pas, il pleurer de plus belle… Cercle vicieux!
      Alors

      • stefyy dit :

        Oups mauvaise manipulation je n ai pas fini mon message….

        Je voulais rajouter qu avant d être maman moi aussi j étais gênée de voir quelqu’un donner le sein ( car je suis très pudique) et très gênée d entendre ben  » moi j allaite mon bébé de 12 mois » et parfois plus grand!
        En fait lorsque l on pratique l allaitement, ces réflexions ne se posent plus

        • stefyy dit :

          Ces réflexions ne se posent plus, c est naturel et c est comme sa!
          Je déplore aussi que la société nous rejette, qu il n y ai pas plus de personne qualifiées dans les maternités, que les professionnels de santé se contredisent sans cesse, l allaitement au départ est parfois difficile (pour ma part en tout cas) et l on peine à trouver une écoute et réconfort sans préjugés
          Alors si nous soutenons l allaitement ce n est pas pour culpabiliser les mamans qui donnent le bib’ c est pour encourager celles qui comme moi voudrait allaiter de tout leur coeur, mais qui ont des moments ou des débuts difficiles et qui ont cruellement besoin de soutien.
          Alors svp laisser nous en paix avec vos pseudo problème d intimité! L allaitement sa se vit pour le comprendre! ( je ssuis bien placé pour le savoir)
          Et respectons nous les uns les autres et arrêtons de juger!
          Merci de m avoir lu

  11. Géraldine dit :

    C’est tellement vrai ! J’en ai lu des bêtise dans les manuels pédiatriques autours de l’allaitement ! Et avant d’être mère, je me rappelle avoir été « choquée » (j’avoue) en voyant une mère allaiter son GRAND fils de UN an. Je me disais quand même il est trop grand pour demander le sein à sa mère. Mais finalement au un an de mon gnocchi, ben cela me semblait tellement, tellement, tellement naturel de répondre à sa demande… L’allaitement se vit un jour après l’autre, sans conscience d’une limite, d’un âge maximal ;))

  12. HERVE dit :

    bonjour,PAUPAU?PETIT BEBE et petit FRACK comment allez-vous?au fait,PAUPAU!!,une aide-soignante pour les nouveaux né,m’a dit que si c’est possible,le lait maternel est meilleur,que le lait que l’on achète en grande surface,mais tu pourras dire à petit FRANCK,que maintenant c’est fini pour lui,il est assez grand comme ça,ce n’est plus la peine de téter,il ne grandira plus,la petit FRANCK.sur ce je te souhaite une bonne continuation,embrasse fort ton bébé,dont je ne me souvient plus de son prénom,et PETIT FRANCK(tu grandiras plus FRANCK,laisses en un peu pour bébé.BYBY p.s est-ce que tu pourras me renvoyer ton numéro,MISS PAUPAU?S.T.P

  13. YuBaBa dit :

    Je pense qu’il faut avant tout respecter le choix des mamans. Je suis enceinte de six mois et j’ai décidé de ne pas allaiter pour des raisons qui me sont propres. Ma soeur est enceinte de six mois également et a décidé d’allaiter, et nous n’avons jamais eu de débats là-dessus pour prêcher pour sa paroisse, on respecte le choix de l’autre ! L’important c’est d’aimer son enfant, d’être à l’écoute de ses besoins et de son petit estomac ! J’ai eu une réflexion d’une pro-allaitement qui m’a sorti « Eh ben, il n’est pas encore né que tu es déjà une mauvaise mère ! ». Sympa !!! Et j’ai détesté être soutenue par des anti-allaitement pures et dures qui m’ont sortie qu’on étaient pas des « vaches à lait ». Je trouve ces deux positions complètement stupides, pour ma part j’encourage les mamans à faire comme elles le souhaitent afin de passer un moment le plus agréable possible lors du repas du p’tit bout 🙂

  14. Marine dit :

    Tout d’abord, merci pour ces quelques heures de lecture ! Je suis tombée sur ton blog via ta recette d’huile solaire et puis j’ai tout lu : sur les couches, l’allaitement, les allergies, etc, etc. Et ça me passionne parce que bien que pas encore – mais bientôt- maman, je partage globalement ta vision des choses.
    J’ai cependant 2 questions quant à l’allaitement :
    N’as-tu pas « d’accidents » avec les montées de lait ? Tu dis que tu produis selon ses besoins mais est-ce que ton corps est capable d’attendre qu’il ait l’envie de têter ou est-ce qu’il faut porter une protection ?
    Est-ce que l’on peut allaiter tout en étant enceinte ? Et comment gère-t-on après la naissance 2 allaitements en même temps surtout au début lorsqu’il y a sollicitation de la part du nouveau-né, au détriment de l’autre enfant (?) ?
    Par avance, merci ! 🙂

    • Mamadonne dit :

      Bonjour Marine, Merci pour ton message 🙂 Des heures de lecture cela me touche beaucoup !
      Bientôt maman, félicitations ! Pour quand est l’heureux événement ?
      Pour les accidents, je me souviens avoir porté en début d’allaitement des coques ou coussinets d’allaitement pour éviter les fuites éventuelles (la vue d’un bébé en pleurs dans la rue peut faire jaillir le lait ^^) mais chez moi c’est passé assez vite et plus d’accidents par la suite. Et lorsque l’on parle de fuites, c’est un dé à coudre les premières semaines et quelques gouttes par la suite, pas un demi litre 😉

      Pour l’allaitement enceinte, justement je continue d’allaiter le gnocchi à 6 mois de grossesse, même si je ne pense presque plus avoir de lait. D’autres femmes ont du lait jusqu’à la naissance. Parfois l’enfant n’aime plus le gout du lait et se sèvre. Ici je pense en avoir encore un peu mais après de longues minutes de tétées et a priori il a changé de goût aussi. Ensuite, pour le co-allaitement, je te répondrai dans 3 mois si le gnocchi est toujours intéressé 😀
      Mais de ce que je lis, le rythme n’est pas le même donc le grand tête généralement moins souvent (même si l’arrivée du bébé peut créer un besoin de réassurance et donc de plus nombreuses tétées). Souvent le bambin tète quelques minutes, le bébé plus longtemps. J’entends que c’est super pour stimuler la lactation et amorcer la montée de lait lorsque le plus petit a du mal à téter par exemple.
      Ensuite, allaité ou non, il y a un nouvel équilibre a trouver entre la maman, le bébé et le bambin qui doit forcément se sentir mis de côté par ce petit être qui demande tant ! Justement on peut lui proposer de téter afin de ne pas se sentir exclu ou participer au change, aux soins, etc…
      Mais encore une fois, tout cela est encore de la théorie pour moi si d’autres mamans veulent partager leur expérience, elles sont les bienvenues !

  15. Sandra dit :

    Merci pour ce billet qui fait un tour assez complet des remarques liées à l’allaitement « long ». Long entre guillemets car tout est relatif et fonction de la culture, des croyances, ou préjugés d’une société. La France n’est pas le nombril du monde, il est intéressant de voir comment cela se passe dans le reste du monde, y compris dans certains pays ayant un niveau de développement similaire à celui de la France (et ne pas oublier que l’allaitement reste la norme biologique depuis la nuit des temps !)

  16. bonnet dit :

    Excellent article, je l’adore totalement. D’autant plus que Samedi dernier, mon voisin m’allumait car j’allaite ma fille de 14 mois. Il m’a dont sortis la panoplie de réflexions telles que « elle est trop grande, le papa n’aura jamais la chance de donner un bibi histoire de me culpabiliser, ça ne lui apporte plus rien, elle sera capricieuse, lache la c est malsain … Sur le coup j’ai juste répondu que l’OMS préconisait le sevrage naturelle entre 2.5 et 7 ans. Et que fallait arrêter de dénigré l’allaitement car face a son fils de 5 ans qui boit toujours au bibi plutot qu’a la tasse ou dans son bol l’allaitement était naturel. Mais il m’a sorti c est pas pareil (comme par hasard). Un article réconfortant qui montre que je ne suis pas seule à prolonger l’allaitement 🙂 Mais marre de se justifier quand meme ….

  17. Cristelle dit :

    Très bel article ! Avec 2 allaitements en tandem et 3 allaitements de plus de 3 ans je peux dire que j’ai eu droit à mon lot de commentaires. Plus de 7 ans non-stop d’allaitement ! Les faces des gens lorsque je leur dit que fiston de près 4 ans est toujours allaité ! Les professionnels de la santé qui m’ont suggérés d’arrêter. La dentiste qui crie au scandale auprès de mes enfants à l’hygiène buccale irréprochable (et aucune carie à 3, 5 et 7 ans). J’ai pourtant déjà lu que le lait maternel « contient » un protecteur de la carie alors que la préparation sucrée…

    Pour l’allaitement tandem, à mon premier, j’ai toujours allaité les 2 en même temps. Les quelques fois où mon grand était absent, mademoiselle frustrait parce qu’elle devait « travailler » pour déclencher le réflexe d’éjection. Par contre, je n’ai jamais eu de crise de jalousie de la part de mon grand puisque c’est son bébé sœur qui lui a apporté le lait en cadeau et quelle partageait avec lui. Ils tétaient en se tenant la main. Je n’ai jamais revécu les engorgements, douleurs aux mamelons, etc. Le grand était toujours dispo pour me soulager 🙂 À mon second allaitement tandem, j’ai préféré les allaiter un à la suite de l’autre pour ne pas revivre les crises du premier tandem. Ça a donné un fiston jaloux lorsqu’il voyait sa grande sœur téter 🙂 Un entre deux aurait assurément été mieux 🙂 Ça m’aurait pris un 3e tandem mais la famille est terminée et je m’apprête à terminer un grand chapitre de ma vie.

  18. oh lala, ça me rappelle plein de choses … j’ai allaité ma minette 20 mois et le ti loup 17 et j’en ai entendu aussi pas mal … et pourtant ma fille a fait ses nuits dans son lit et dans sa chambre dès son retour de la mater (et 10h d’affilée !!), le ti loup a attendu d’avoir 11 mois et sa propre chambre … ils ont arrêté quand ils l’ont souhaité petit à petit… en plus je suis restée à la maison j’ai donc eu le droit à « ils ne seront jamais indépendants » : le jour de la rentrée, ils sont allés dans leur classe sans se retourner et sans demander un bisou ou un câlin réconfortant … et ça a toujours continué comme ça !! et je ne parle même pas du portage où j’ai eu le droit à « ah vous faites comme les sauvages avec votre enfant !! »

  19. Aurélie Bis dit :

    Coucou et merci pour cet article ! J’allaite ma fille de 11 mois, au début pas réellement par choix, en fait elle n’a jamais voulu prendre de biberon. Je souhaitais l’allaiter c’est sûr mais je n’aurai jamais cru aussi longtemps… Pourtant ma fille passe bien 10h/j – 4j/semaine chez une nounou et elle ne boit aucun biberon ! Elle mange très bien par contre et heureusement car la séparation a 4 mois et demi n’aurait pas pu être possible. Souvent je me cache, j’ai honte d’allaiter encore ma fille car dans cette société c’est effectivement toutes ses questions qui reviennent. Il est normal qu’elle ne fasse pas ses nuits, je suis l’esclave de ma fille… bref on est pas très aidée. Pourtant ma fille est un deuxième bébé, mon premier a 3 ans et demi et je l’ai allaité 2 mois et demi. Il a fait ses nuits à 15 mois ! Merci encore pour cet article qui me fait penser que de toute façon je suis sa mère et je fais ce que je pense être le mieux pour elle. La priver de lait parce que c’est contraignant ou contrariant pour les autres que j’allaite était de toute manière pas envisageable.
    Bonne journée.

  20. Ambroisine dit :

    Super article. Et il y a aussi les réflexions sur le poids ! Ma puce est une crevette et j’en ai des réflexions !!! Sinon petite question, pour la crèche vous tirez votre lait ? Je me demande si avec le tire lait la production ne diminue pas un peu ou c’est peut être juste normal comme ma puce va sur c’est 7 mois et donc a moins de besoin. Bonne journée

  21. Audrey dit :

    Je pense juste que l’allaitement doit être avant tous un choix personnel. Je pense qu’il y a des contraintes comme donner le biberon. Par contre, je suis d’accord que le jugement des autres « ignorants » doit être pénible à supporter tous les jours.

  22. <3 perso j'ai allaité mon fils jusqu'à ces 15 mois, en étant enceinte de sa soeur depuis 5 mois.
    J'ai arrêté pour 2 raisons : la 1ère car j'étais très/trop fatiguée entre la grossesse et l'allaitement. Et la seconde car mon fils à plusieurs reprises m'a mordue à sang. Là j'ai décidé qu'il était temps d'arrêter.
    Ma fille a actuellement 5 mois et je l'allaite. J'espère l'allaiter le + longtemps possible.

    Je suis ouverte au choix de chaque maman. Chacun fait comme bon lui semble. C'est son corps, son enfant.
    Ceci étant, j'essaie à chaque personne enceinte que je rencontre de parler de l'allaitement (comme on pourrait parler de la péridurale ou pas / papa coupe le cordon ou pas). Mais je peux comprendre qu'une maman n'ait pas envie d'allaiter pour x ou y raisons.
    Ceci étant, j'ai du "lutter" avec mon entourage qui n'était pas allaitante. J'ai eu le droit à beaucoup de reflexions (mais au même titre que parfois des mamans biberonnantes ne sont pas respectées).
    Pour mon 2eme enfant, étant fatiguée, le 1er réflexe de mon frère était de dire "arrête l'allaitement"… non, j'aime allaiter, et cela ne me fatigue pas plus qu'un enfant qui pleure pour boire son biberon!

    Je vis en Allemagne actuellement et ai accouché de ma fille en Allemagne (mon fils en France).
    En France, du moins où j'ai accouché, j'ai eu plusieurs sons de cloches, parfois des jugements sévères sur ma manière de donner le sein par des sages-femmes pas convaincues de l'allaitement mais qui devaient quand même répondre à tes questions. J'ai eu la chance de tomber sur une sage-femme pro allaitement, qui même partant en vacances m'a donné son numéro de tel portable pour qu'elle me guide si cela n'allait pas ( <3 ) (elle me raconta même que sa propre fille ne voudra pas allaiter, par choix, qu'elle respecte).
    Le pire je pense, c'est que j'ai du dire plusieurs fois que j'allaité pour qu'on m'apporte mon fils pour sa 1ère tétée (suite à une césarienne). J'ai du attendre 2h car le personnel médical faisait une pause pti-déj (info de la personne en salle de réveil).
    J'ai souvent vu le regard des personnes, ce regard insistant quand j'allaitai mon fils en publique (en dessous d'un linge), vous savez le regard : "on va le voir ou pas son sein?" mais j'ai aussi eu des regards bienveillants, souvent de personnes âgées…
    Mon propre médecin qui suivait Paul m'a dit vers 4/5 mois : il est temps qu'il arrête… non monsieur, il est temps que je change de médecin.
    nb: il est temps aussi de changer cette courbe de croissance dans les carnets de santés, qui est celle pour bébé biberonné.

    En Allemagne, c'est différent. L'allaitement c'est naturel, "ça va de soi". C'est lorsqu'on veut nourrir son enfant au biberon qu'il faut le signaler. (tout du moins dans la maternité où j'ai accouché).
    Ils ne s'inquiètent pas autant si le bébé n'a pas repris son poids de naissance tant que l'allaitement se passe bien et à la demande. Nous sommes sorties avant que ma fille n'ait repris son poids de naissance.
    Dans beaucoup de commerces il y a une pièce pour allaiter et changer son enfant, ou un banc (avec de l'eau à proximité).
    Je n'ai pas eu une seule fois en 5 mois un regard étrange, autre que bienveillant.

    Le choix biberon/sein est un choix personnel. Je vais essayer de motiver le + possible de mamans à allaiter, car c'est magnifique comme expérience. Mais si elles ne le veulent pas, c'est leur choix. Je leur en parle car on est souvent ignorante à ce sujet. On peut être à la maternité et ne pas savoir comment cela se passe… alors que la 1ère semaine est "la plus difficile" selon moi et qu'on pourrait ne pas continuer par ignorance.
    Pour les biberons, c'est écrit en mode d'emploi sur les pots. Pour l'allaitement, j'essaie de donner mes conseils 😉

    Merci beaucoup pour ce joli article! Ici, vous pourrez voir une photo de la première tétée de ma fille : http://chagazoulou.blogspot.de/2015/07/anna-170215-8h25-oh-ma-douce.html

    Belle journée

    Cécile

  23. Mini ML dit :

    Très bon article et je pense qu on se reconnait toutes un peu dans certains points abordés moi je suis maman d une petite puce de 13 mois qui est toujours allaitée allaitement exclusif jusqu’à ses 6 mois elle partageait notre chambre également jusqu’à cet age j ai la chance que ça ne la derange pas d être couverte pour lui donner la tétée dans les lieux publics car étant pudique cela se passait donc a merveille aucune reflexion elle acceptait le biberon de lait maternel tiré sur mon liru de travail au moment de mes pauses que mon cheri lui donnait le lendemain même avec ses petites dents il lui est arrivée de me mordre mais elle a vite compris que cela me faisait mal donc elle ne l a plus refait c est plus au niveau de mes collègues que j ai senti de l incomprehension même celles ayants allaitée mais au max 4 mois pour la plus longues et quand j annonce que j aimerais allaiter au moins deux ans on me regarde avec des yeux ronds on me trouve plus fatiguée moins âpreté mais la tétée du matin pouvait prendre pas mal de temps et une chose est sur je ne concevais pas de la faire passer après moi mais c est mon choix c est tellement personnel qu on ne peut juger une mère si son intention n est autre que ce qu elle pense être le mieux pour son enfant lait maternel ou non on fait de notre mieux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *